Interview - 05/2022

La croissance du marché des ETF

Les ETF (Exchange Traded Funds, fonds négociés en bourse ou trackers) ont parcouru un bon bout de chemin depuis leur lancement sur le marché américain en 1993. Au cours des dernières décennies, les investisseurs du monde entier ont pris conscience des avantages potentiels des ETF. Ce produit d’investissement combine une grande variété de possibilités d’investissements avec des coûts faibles, de la transparence et plus de liquidité.

Sur base de la croissance mondiale, il semble que nombre d’investisseurs soient convaincus que les ETF méritent une place dans leurs portefeuilles d’investissement. Le marché mondial des trackers compte environ 9.000 ETF différents qui devraient franchir la barre des 12.000 à 14.000 milliards de dollars d’ici la fin 2024 (voir Graphique 1).

Qu’est-ce qu’un ETF ?
À l’origine, les ETF ou trackers étaient des fonds d’investissement gérés de manière
« passive » qui (1) suivent aussi précisément que possible un indice bien défini et (2) dans lesquels aucune transaction quotidienne n’a lieu. Le terme « tracker »
vient du verbe anglais « to track », qui signifie suivre. Un tracker ou ETF passif est un fonds indiciel qui suit un indice de marché large ou un segment de celui-ci. L’objectif est de répliquer la performance d’un indice particulier après déduction des coûts. Avec les ETF passifs, il n’y a donc pas de gestionnaire de fonds à l’œuvre. Les ETF appartiennent à la famille des fonds de placement, car ils donnent accès à un portefeuille diversifié. L’indice sous-jacent suivi peut aussi bien être un indice d’actions larges qu’un indice sectoriel spécifique, ou un indice de matières premières, de biens immobiliers ou d’obligations. Récemment, des indices thématiques comme le développement durable et la cybersécurité ont également fait leur apparition parmi les ETF. L’investissement dans les ETF est donc souvent estampillé « investissement indiciel ».

L’essor des ETF actifs
En 2008, Bear Stearns a lancé le premier ETF actif. Contrairement à l’ETF passif, son objectif est de surperformer son indice sous-jacent ou « benchmark ». Le marché des ETF actifs ne représente actuellement qu’une fraction du marché total des trackers, mais sa croissance rapide pourrait changer la donne. Le plus grand ETF actif, avec 12 milliards de dollars sous gestion, est américain. Il s’agit de l’ARK Innovation ETF qui est géré par Cathie Wood. Cet ETF investit dans des valeurs technologiques et a connu un succès fulgurant en 2020, quand la pandémie a accéléré la numérisation et que le fonds a réalisé un rendement annualisé de +152,7 %. Aujourd’hui, cet ETF est mis sous pression par l’impact négatif de la hausse des taux d’intérêt sur les actions de croissance. Outre les ETF actifs d’actions actives, il existe aussi des ETF actifs d’obligations, comme le PIMCO Active Bond ETF, qui gère 3,9 milliards de dollars.

Vous voulez en savoir plus ? Téléchargez l’article complet ci-dessous.

Le plus grand ETF actif, avec 12 milliards de dollars sous gestion, est américain. Il s’agit de l’ARK Innovation ETF qui est géré par Cathie Wood.


Autres sujets développés

06/2024

IBA GROUP, leader mondial de la protonthérapie, mais pas que…

Interview d’Olivier Legrain, CEO d’IBA Group, société cotée en bourse, leader mondial en médecine nucléaire et en protonthérapie.

Lire la suite

02/2024

Karel Plasman, expert en banque et finance

Interview de l'expert en banque et finance ayant fait carrière chez Citi, Rabobank et Visa.

Lire la suite