Interview - 02/2023

MAISON EOLE Première marque belge de cosmétiques issus de la vigne

Par Anne-Cécile Rozet

Interview d’Anne-Sophie Charle qui vient de lancer sa gamme de cosmétiques à partir des résidus de la vigne belge issus du vignoble familial du Chant d’Eole.

Cet été, alors que les voitures ancêtres de notre SDM Rally Classic sillonnaient les chemins de campagne de la région montoise en direction de Reims, elles firent halte au Mont Garni Golf Club de Mons. C’est là que les participants eurent l’heureuse surprise de découvrir et de déguster une coupe de la méthode champenoise du Chant d’Eole ; ce vin effervescent belge produit au Domaine du Chant d’Eole à Quévy, titulaire de nombreux prix et réputé pour avoir dépassé de grands champagnes à des concours mondiaux de vins !

Du Chant d’Eole à la Maison Eole
Anne-Sophie Charle, épouse d’Hubert Ewbank de Wespin, CEO du Domaine du Chant d’Eole, a tenté un pari audacieux l’an dernier, en pleine période covid, en lançant la première gamme belge de cosmétiques issus de la vigne. Après des études en sciences politiques à l’UCL et après une brillante carrière de 20 années, d’abord en tant que porte-parole puis cheffe de cabinet du bourgmestre de la Ville de Mons, elle est devenue secrétaire générale de la Fondation Mons 2015. Aujourd’hui, alors qu’elle était Directrice générale de la ville de Mons, elle vient d’opérer un virage professionnel à 180 degrés en revêtant la casquette de patronne d’une boîte de cosmétiques. Anne-Cécile Rozet, gérante de SDM Bruxelles, est allée à sa rencontre.

Qu’est-ce qui vous a poussée à changer de cap professionnel ? Comment est née la Maison Eole ?
Anne-Sophie Charle: Après une carrière passionnante de 20 ans, j’ai ressenti le besoin de changer de cap et de sortir de ma zone de confort. Une impression de « dessèchement intellectuel » quand on a l’impression qu’on a tout donné. J’ai grandi dans le secteur de la dermo-cosmétique avec une maman pharmacienne et j’ai côtoyé de près l’évolution de notre magnifique vignoble. Je sentais qu’on pouvait le diversifier économiquement et développer un secteur nouveau en tirant profit des principes actifs de la vigne pour développer une gamme de soins cosmétiques. J’ai suivi mon intuition. J’ai pris une pause carrière et je me suis lancée avec passion. Mon expérience de Manager public m’a donné les atouts pour assurer une reconversion solide à 45 ans.

Quels résidus de vigne utilisez-vous pour fabriquer vos cosmétiques ? Et pourquoi sont-ils si précieux ? Quelles sont leurs vertus ? (la lie, les sarments fraîchement coupés, la craie, le sel tartrique, les pépins de raisin…)
La vigne regorge de molécules qui ont un intérêt puissant en cosmétiques. Tant les éléments de son tanin végétal (feuilles, raisins, sarments) que les résidus que l’on peut récolter lors du processus de fermentation du vin. Les lies constituées de levure et de sucre sont de magnifiques ferments à la multiplication de polyphénols, acides aminés ou beta-glucans. J’avais donc devant moi un formidable terrain de jeu… une multitude d’éléments à récolter. Avec la volonté de m’entourer des meilleures compétences pour déceler les pépites. J’ai confié les analyses à 2 centres d’extra-moléculaire wallons et me suis entourée de biochimistes spécialisés en application cosmétique à partir de tanins végétaux. J’ai découvert que la Wallonie disposait de toute les compétences pour assurer la fabrication d’une filière cosmétique.

Quells sont les valeurs véhiculées par la maison ?
La belgitude : tout le process est made in belgium. C’était une priorité de valoriser nos savoir-faires. L’authenticité : valoriser nos terroirs, l’économie circulaire et les circuits courts.
L’excellence : produire un produit de grande qualité avec un univers singulier, prouver que l’on peut sortir une gamme élégante en travaillant la naturalité.

Comment se décline la gamme, tant féminine que masculine ?
La gamme est composée de 18 références cosmétiques, 2 Eaux de parfum et une bougie. A la fois pour ELLE, pour LUI et à partager…comme nos Eaux de Parfum que j’ai souhaité développer en fragrance mixte….

Quel est votre produit phare ?
Un mois après le lancement, nous avons reçu le Prix d’Excellence de la Beauté 2022 du magazine Marie-Claire pour notre gommage ! Une magnifique reconnaissance pour une formulation inédite. En effet, c’est la première fois qu’on utilise le sel tartrique des cuves de fermentation en scrub ! Les crèmes Jour et Nuit, remportent aussi un superbe engouement ainsi que notre huile de douche confectionnée à partir de 75% d’huile de pépin de raisin.

Qu’est-ce que le concept Wine Extracts³ ?
On a pu identifier dans les sarments un polyphénol à 3 cycles (nouvelle génération) qui n’a jamais été utilisé dans les cosmétiques européens et qui garantit une activité antioxydante 5 à 10 fois plus efficace que ce qu’on retrouve habituellement sur le marché. Je l’ai commercialisé sous le concept Wine Extracts³ puis il a été intégré dans toutes les formulations de ma gamme.

Quel est votre engagement éthique et écoresponsable ?
L’engagement sociétal de Maison Eole est au cœur de notre projet. Je pense que nous avons une responsabilité en tant que Chef d’entreprise de rendre à notre éco-système ce qu’il nous offre. D’une part, j’ai souhaité très vite intégrer une démarche Eco Friendly dans le packaging. Je voulais inciter le consommateur à consommer différemment le cosmétique. Tous mes pots/flacons sont donc vendus dans des emballages en bois, sorte d’écrin qu’on peut réutiliser dans la maison. Le fait d’utiliser des résidus de la vigne participe également à cette démarche d’éco responsabilité. D’autre part, très vite ma volonté a été de participer à la mise à l’emploi de personnes fragilisées. La sous-traitance avec les Etablissements de Travail Adapté est intégrée dans mon processus de fabrication.

Vous voulez en savoir plus ? Téléchargez l’article complet ci-dessous

J’ai grandi dans le secteur de la dermo-cosmétique avec une maman pharmacienne et j’ai côtoyé de près l’évolution de notre magnifique vignoble.


Autres sujets développés

02/2024

Interview – TINC – La société d’infrastructure

TINC est une société d'investissement belge cotée en bourse, qui réalise des projets d'infrastructure en Belgique, aux Pays-bas, en Irlande et en

Lire la suite

10/2023

Twintag – La startup belge qui mise sur l’évolution des jumeaux numériques

Nous avons interviewé Alexander Carpentier, CEO de Twintag.

Lire la suite